Le vivat Flamand
Article mis en ligne le 13 janvier 2022

par Eric
Noter cet article :
0 vote

Les nombreux convives qui étaient au buffet de la muse, organisé à la Maison des Provinces par l’Amicale des Ch’timis le samedi 11 septembre 2021, ont pu assister (ou participer) à une cérémonie traditionnelle du Nord de la France : le vivat Flamand.

Il s’agit d’honorer une personne ou un couple, par exemple à l’occasion d’un anniversaire, d’un mariage, d’un anniversaire de mariage, ou de tout événement, par exemple, la présentation d’une muse…

La personne honorée est assise et l’assemblée se positionne de chaque côté et derrière. Des personnes tendent un linge blanc (par exemple une serviette de table) au-dessus de sa tête.

L’assemblée entonne alors le vivat Flamand, dont les paroles sont en latin et en français :

Vivat vivat semper
Semper in aeternum
Qu’il vive, qu’il vive,
Qu’il vive à jamais
Répétons sans cesse, sans cesse,
Qu’il vive à jamais,
En santé en paix.
Ce sont nos souhaits.
Vivat vivat semper
Semper in aeternum
Qu’il vive !

Ce jour-là, le chant, particulièrement réussi, a été l’œuvre d’un beau chœur, dans lequel il y avait plusieurs membres de la chorale de l’Union et de la chorale des Antillais, et la chef de chœur de la chorale de l’Union, Colette Dargent, en prit la direction pour la plus grande réussite de cette prestation.

Qu’ils soient tous chaleureusement remerciés !

A la fin, on verse un liquide au milieu du linge pour « arroser » la tête de la personne honorée. Il peut s’agir de champagne (très chic, classique pour un mariage ou un anniversaire de mariage), de bière (très nordiste) ou d’eau (cela tache moins et évite de gâcher de si précieuses boissons !).

JPEG - 87.4 ko

Pour leur muse, l’Amicale des Ch’timis, jamais à court d’imagination, avait innové pour éviter tout dégât au magnifique costume de la Muse : c’est une pluie de confettis multicolores et brillants qui a coulé sur la tête de Justine et ruisselé sur son costume.

Justine put donc garder son sourire lumineux pendant que la cascade de confettis faisait scintiller son costume et s’étalait à ses pieds en un petit lac miroitant de mille feux.

Cette cérémonie plut beaucoup à l’assistance, qui félicita les exécutants en leur réservant un tonnerre d’applaudissements, qui résonna dans la Maison des Provinces, bien silencieuse depuis de très long mois !

Jean-Luc DELSALLE
Secrétaire de l’Amicale des Ch’timis

qrcode:[Le vivat Flamand->https://www.maisondesprovinces.fr/spip.php?article712&lang=fr]

qrcode:https://maisondesprovinces.fr/spip.php?article712