Le Mot de la Présidente


Discours prononcé lors l’assemblée générale 2020

Une fois encore nous sommes réunis dans cette Maison des Provinces qui nous est chère pour, le temps d’une heure ou deux, faire le point sur l’année passée. Partagés entre notre besoin de convivialité qui peut être considéré comme la composante majeure de notre ADN, notre habitude de l’exercice et notre conscience de la nécessité de ne pas occulter la réalité de notre quotidien, nous nous asseyons dans cette salle à la recherche dans les messages qui seront passés, d’une forme d’équilibre à la fois rassurant et éclairant.

Si 2018 pouvait s’afficher comme une année de transition, 2019 peut, elle, bel et bien, s’affirmer comme une année d’équilibre solide même si l’idée peut paraitre improbable puisque la notion d’équilibre s’accompagne de facto d’une forme de fragilité.

Équilibre car la convivialité qui nous unit en vrai collectif portant des valeurs humanistes nous a permis de résister aux épreuves émotionnelles qui indubitablement nous ont paru vraiment lourdes à porter, et aux écueils du quotidien qu’entrainent le partage d’un bien commun (maison des Provinces, vitrines, site internet, activités communes …) au sein d’une communauté de neuf cents individualités.

Équilibre toujours car notre raison d’être profonde s’affirme petit à petit comme étant non pas la volonté de faire revivre un passé glorieux aux couleurs d’Eldorado mais bien comme celle de transmettre avec une approche intergénérationnelle des savoir-faire et des savoir-être à dimension régionale qui continuent d’avoir toute leur signification dans notre vie du moment.

Équilibre enfin car accepter le changement ne nous apparait plus comme une idée vague sans réelle consistance mais comme une nécessité si nous voulons nous inscrire dans une dynamique de continuité de tout ce qui a été accompli par cette association depuis ses presque 90 ans d’existence.

Agir avec équilibre même si l’on sait pouvoir s’appuyer sur quelques fondements solides est toujours la difficulté majeure d’une association comme la nôtre. Comment faire la part des choses entre la volonté de créer des moments d’échanges amicaux et la nécessité de faire respecter certaines règles de vie commune ? Comment s’assurer que notre envie de transmettre ne nous aveugle pas et ne nous empêche pas de voir que nous avons encore beaucoup à apprendre ? Comment identifier parmi nos habitudes celles qui nous fortifient de celles qui nous fragilisent ?

J’ai la conviction que le programme d’activités 2020 très varié nous permettra de répondre favorablement à ses interrogations, pas à pas, naturellement tout en préservant notre envie d’être et d’agir ensemble… tout simplement pour que la phrase emblématique de notre président d’honneur, Robert Desmarais, continue d’être notre réalité et notre quotidien « Ouvrez la porte de la Maison des Provinces et vous aurez des amis ».

Roseline Ethoré
Présidente de l’UARL

23 février 2020