Le Mot de la Présidente
Roseline Éthoré
Présidente de l’UARL

Vers des jours meilleurs

La saison des Assemblées Générales étant terminée, il convient, maintenant, de tirer profit des différents rapports moraux et financiers, et d’en identifier les différents enseignements sur ces deux années COVID19 que nous venons de vivre, pour mieux nous ouvrir vers l’avenir.

Les constats sont là.


La crise sanitaire a laissé quelques blessures qui ne sont pas encore toutes cicatrisées :

  • Un repli sur soi s’est opéré du fait de l’effet démobilisateur des successions de période de confinement, déconfinement, couvre-feu, retour à la normale ;
  • Un effritement des adhérents a touché la plupart des associations membres de l’UARL ;
  • Enfin l’impossibilité de se projeter a limité nos possibilités de proposer des animations et donc de donner un sens à notre action au quotidien.

Ces points les plus sombres sont néanmoins à nuancer car certaines de nos fondations ont résisté car elles sont solidement ancrées dans un historique qui est propre à notre association :

  • Les réserves financières utilisées par le passé avec clairvoyance ont permis de colmater les manques à gagner expérimentés pendant ces deux années ;
  • La capacité à rester mobilisés en vue de la création de nouveaux projets est restée intacte comme l’ont prouvé le succès du vide-greniers des Provinces mené à bien en collaboration avec l’Union Berrichonne et l’exposition du Bois secret réalisée avec le concours de nombreux partenaires et le soutien de la Ville d’Orléans.

Au regard de ces analyses, une conclusion s’impose, l’UARL se définit désormais non plus uniquement comme un levier de fédération de 12 associations complètement indépendantes mais bien comme une structure génératrice de cohésion, d’acceptation de la diversité, de vecteur d’idées et d’émulation et de stimulation, de 12 entités qui font cause commune dans un souci de respect de leur autonomie.

Qu’en est-il de l’avenir ?

Il faut qu’il sache se construire autour d’une acceptation de la nécessité de s’adapter à un contexte national qui n’est pas systématiquement favorable, tout en étant guidé par le respect de notre histoire qui atteindra une étape majeure en 2023 puisque nous célébrerons notre 90e anniversaire.

Les 90 années de relais d’action humaine que notre association a vécu ont été construites en grande partie parce que ce projet collectif de femmes et d’hommes s’est façonné sur la durée en s’appuyant sur quelques valeurs humanistes.

J’ai la conviction profonde que l’UARL, une fois encore saura s’en servir pour concevoir un projet de célébration qui soit à son image d’aujourd’hui, porteur d’ouverture à la fois en interne et en externe.

Roseline Ethoré
Présidente de l’UARL

25 mars 2022





Vous souhaitez adhérer à l’une des amicales ou renouveler votre adhésion ?

Les derniers articles

Le Mot de la Présidente - Voeux au conseil d’administration 2020
Publié le 24 février 2020
par Yannick

Roseline Éthoré Présidente de l’UARL

Voeux au conseil d’administration 2020

Le rituel des traditions de fin d’année, au-delà (...)

Le Mot de la Présidente - Inauguration de l’exposition des artistes amicalistes
Publié le 26 octobre 2019
par Yannick

Roseline Éthoré Présidente de l’UARL

Inauguration de l’exposition des artistes amicalistes

L’UARL accueille à la Maison des Provinces depuis (...)

Le mot de la présidente - Les vacances s’achèvent
Publié le 1er septembre 2019
par Yannick

Roseline Éthoré Présidente de l’UARL

Les vacances s’achèvent

Ce simple constat peut en fait revêtir de multiples couleurs, (...)

Le mot de la présidente - Fêtes johanniques 2019
Publié le 9 mai 2019
par Yannick

Roseline Éthoré Présidente de l’UARL

Fêtes johanniques 2019

Une fois de plus, en 2019, la Maison des Provinces a participé au (...)

Le mot de la présidente - Discours prononcé lors l’assemblée générale 2019
Publié le 24 février 2019
par Yannick