Antilles

Club Antillais du Loiret

Créé en 1960, le Club Antillais du Loiret réunit les originaires des départements d’outre-mer, Martinique, Guadeloupe et Guyane.

Descendants d’un peuple ayant beaucoup souffert, ils gardent à l’esprit les valeurs transmises par leurs ancêtres : l’intégrité, le travail et… le plaisir.

Son groupe folklorique « Soleil des Antilles » nous apporte leur rythme, leur chaleur, leur couleur et le plaisir de faire la fête.

Coordonnées :
Club Antillais du Loiret
Maison des Provinces
25 ter, boulevard Jean Jaurès
45000 ORLEANS

Présidente : Mlle Béatrice COURLA
Courriel : courla.antille chez hotmail.com

Retrouvez-nous sur Facebook

A découvrir

Soirée caribéenne avec la muse 2019
Publié le 4 décembre 2018
par Annie
Soirée tropicale du samedi 14 avril 2018
Publié le 3 mai 2018
par Annie
Souvenir Chanté nwel 2019
Publié le 3 mars 2020
par Annie
Assemblée générale des Antilles
Publié le 22 janvier 2022
par Eric
Les cases créoles
Publié le 8 octobre 2020
par Yannick

Les derniers articles

Du cacao au chocolat
Publié le 19 juin 2022
par Eric

Le cacao est la poudre obtenue après torréfaction et broyage de l’amande des fèves de cacao fermentées produites par le cacaoyer.

Les Mayas vouaient (...)

Assemblée générale des Antilles
Publié le 22 janvier 2022
par Eric

L’assemblée générale du Club Antillais a eu lieu le 15 janvier dernier, mais, compte tenu de la situation sanitaire, de nombreux membres n’ont pas (...)

Hippolyte Morestin
Publié le 1er décembre 2020
par Eric

Pendant la première guerre mondiale, il était l’un des plus éminents chirurgiens au monde. Inventeur de gestes que l’on pratique encore en chirurgie (...)

Les cases créoles
Publié le 8 octobre 2020
par Yannick

La case est la maison traditionnelle des Antilles, de la Guyane, de La Réunion, des Seychelles et de l’Île Maurice. Elle symbolise l’art de vivre (...)

Souvenir Chanté nwel 2019
Publié le 3 mars 2020
par Annie

L’origine du Chanté nwel remonte à la période de l’esclavage aux Antilles.

En effet, le code Noir exigeait que les esclaves soient « baptisés et (...)