Le Berry au fil... de l’Ardèche
Article mis en ligne le 13 octobre 2020
dernière modification le 13 février 2021

par Yannick
Noter cet article :
2 votes

L’Ardèche du Sud

Je suis berrichonne, berrichonne jusqu’au bout des ongles et je le revendique haut et fort.
Toutefois, mon chauvinisme complètement assumé ne m’empêche pas d’aller visiter d’autres contrées de notre beau pays.

C’est ainsi que « Jo » et moi sommes tombés amoureux de l’Ardèche du Sud.

Suivez moi, je vous emmène…

À la sortie d’Orléans empruntez l’A71 en direction de Clermont-Ferrand. Au passage, vous jetterez un coup d’œil sur les paysages solognots, les vallonnements du Bourbonnais, et les Monts d’Auvergne.

En passant à Bruère-Allichamps vous n’oublierez pas que vous êtes au Centre de la France, dans le Cher, donc en Berry, eh oui !

Vous traverserez les départements du Puy-de-Dôme et de la Haute-Loire. Derniers tours de roue en Haute-Loire et vous entrerez en Ardèche, en Haute-Ardèche plus précisément.

Vous apercevrez rapidement sur votre droite l’Auberge de Peyrebeille (l’auberge rouge, de sinistre mémoire) et vous arriverez à Lanarce. Si vous aimez les salaisons, c’est ici !

Vos éventuelles emplettes terminées, une heure de route et vous serez à Vals-les-Bains puis aussitôt à Aubenas. Et c’est là que l’enchantement commence…

Un petit tour dans cette jolie ville, un coup d’œil au point de vue après la montée au château. Encore une heure de route et là : éblouissement !

Comme je ne suis pas un guide touristique, je vous indiquerai seulement quelques merveilles.
Si vous aimez l’architecture allez donc à Viviers.

Les châteaux médiévaux vous intéressent, alors visitez Saint-Montan que nous avons connu en ruines et qui est magnifiquement restauré.

 <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='300' />

Les Gorges de l’Ardèche vous offriront des paysages sublimes avec des aplombs vertigineux et la rivière qui serpente tout au fond.

Vous aurez peut-être envie de découvrir la Grotte Chauvet 2, comme elle est tout près du Pont d’Arc, sans doute le site le plus connu des gorges, pourquoi pas ?

Montez donc à La Dent de Rez ! Il vous faudra quand même un peu d’entraînement et de bonnes chaussures. Mais là-haut : vue à 360°, vous sentirez le thym, la lavande, peut-être un peu de menthe ; et la luminosité… indescriptible, douce, reposante…

Je terminerai par notre « village d’adoption » Saint-Remèze.

Ce nom vient du latin rémugius (prénom Rémi) soit rémégi en occitan , Remèze en étant la forme francisée.

Le village de Saint-Remèze se trouve entre la vallée du Rhône et celle de l’Ardèche, sur un plateau dont l’altitude se situe entre 350 et 400 mètres ; en 2020, il compte 930 habitants.

Autrefois, ses activités étaient surtout agricoles :

- céréales, luzerne et trèfle ;
- un peu de vigne ;
- amandiers dont les fruits étaient en partie vendus à Montélimar pour la fabrication du nougat ;
- surtout le mûrier pour la nourriture des vers à soie.

La principale ressource était l’élevage des moutons et des chèvres.

On trouve d’ailleurs dans le village plusieurs pompes à eau dont une servait à abreuver les animaux lors de leur départ vers leur lieu de pâture ainsi qu’à leur retour. Cet endroit s’appelle « la Pompette ».

Le lavoir principal date de 1860. Il est construit dans un calcaire très dur et comprend 18 emplacements. A noter que les lavandières travaillaient debout.

L’église Saint-Rémi date du 19e siècle. Un vitrail est dédié à Jeanne d’Arc.

Le château des 12e et 13e siècles a été agrandi au 15e puis au 18e siècle. Il se trouve en mauvais état, mais sa rénovation a été entreprise en 2015.

La chapelle Sainte-Anne est surmontée d’une croix celtique, sans doute en l’honneur de la patronne des Bretons.

Voilà un tout petit aperçu des paysages qui nous fascinent depuis des années. Si l’envie vous prend de visiter l’Ardèche, n’hésitez pas et... n’oubliez pas de nous faire part de vos découvertes.

Jacqueline Le Roux
Union Berrichonne du Loiret
Octobre 2020

qrcode:[Le Berry au fil de l'Ardèche->https://www.maisondesprovinces.fr/spip.php?article652&lang=fr]

qrcode:https://maisondesprovinces.fr/spip.php?article652