Les aqueducs de Montreuillon
Article mis en ligne le 26 mars 2023
dernière modification le 16 mai 2023

par Eric
Noter cet article :
0 vote

Montreuillon est une petite commune de la Nièvre située aux Portes du Parc Régional du Morvan.

En 1841, la Compagnie des 4 Canaux inaugurait le canal du nivernais dans sa version ultime : une véritable voie d’eau navigable qui franchissait la ligne de partage des eaux et reliait le bassin versant de la Loire à celui de la Seine. Pourtant les ingénieurs se sont alors rendu compte que les étangs de Vaux et Baye ne pouvaient pas assurer un niveau d’eau suffisant en période d’étiage des cours d’eau morvandiaux. Ils entreprirent ainsi la construction d’une rigole de 28 km qui devait prélever l’eau de l’Yonne pour alimenter le bief de partage de Baye et La Collancelle.

Pour cela trois ouvrages d’art furent construits sur la commune de Montreuillon, en particulier, par l’Ingénieur Foureau. Ainsi la rigole peut poursuivre son cours jusqu’à Port-Brûlé. En partant de la prise d’eau actuelle au lac de compensation de Pannecière (Point kilométrique 0).

L’aqueduc dit le « grand pont » de Montreuillon

(PK 12) Il permit dès 1843 à la rigole d’Yonne de franchir la vallée de l’Yonne et les finitions furent rapidement achevées en 1844. Un bien bel ouvrage en pierres de taille construit par l’ingénieur Foureau. Il comporte 13 arches de 8 m de large, s’élève à 33 m pour 152 m de longueur. Sur l’arche située près de l’Yonne, il est encore possible de lire aujourd’hui les marques de 2 crues importantes pour Montreuillon : 1866 et 1910.

JPEG - 42 kio
JPEG - 27.3 kio

C’est un point de repère pour les aviateurs, mais aussi pour les randonneurs de tout âge, sportifs et promeneurs de l’aube au crépuscule. La route médiévale, à « La Roche Ménard » (PK 9) permet d’accéder facilement au chemin qui longe la rigole : hiver comme été c’est un circuit paisible de sérénité dont on ne se lasse pas !

L’aqueduc de Marigny

(PK 4) Ce bel aqueduc fut construit en 1843 avec des dimensions modestes mais dans le même style que le« grand pont » de Montreuillon. Il permet à la rigole de traverser le ruisseau des « Ruère » qui rejoint l’Yonne quelques centaines de mètres plus bas. Il comporte 13 arches, une hauteur de 15 m, une longueur de 92 m pour une largeur de 4 m.

JPEG - 46.4 kio

L’aqueduc d’Oussy

(PK 5) Il fut construit en 1935 pour simplifier le tracé de la rigole à Oussy. De construction plus simple que les deux autres aqueducs, il permet aux 3 ruisseaux (Les Nasses, Les Coupes, les Montcrantins) et aux nombreux rus qui descendent par les 3 vallées qui conduisent à Oussy, de ne plus croiser le cours actuel de la rigole. Tous se rejoignent dans le ruisseau « Les Joncs » qui passe maintenant sous l’aqueduc et se jette dans l’Yonne au niveau de la passerelle des « Chaumes » au lieu-dit « Le Port ».

JPEG - 50.7 kio

Présents dans le paysage depuis 170 ans tout en assurant leur fonction de transport de l’eau, ces aqueducs donnent de la valeur aux sites en attirant les touristes.

qrcode:[Les aqueducs de Montreuillon->https://www.maisondesprovinces.fr/spip.php?article807&lang=fr]

qrcode:https://maisondesprovinces.fr/spip.php?article807

Recommander cette page





Dans la même rubrique

Le Mont Sabot
le 23 juin 2024
par Eric
Saint-Parize-le-Châtel
le 22 mars 2024
par Eric
L’assemblée générale des Nivernais
le 8 mars 2024
par Eric
De la soupe pour Noël
le 16 décembre 2023
par Eric
Passy-les-Tours
le 23 octobre 2023
par Eric