logo article ou rubrique
Le Mazagran
Article mis en ligne le 19 mars 2017
dernière modification le 1er décembre 2017

par Yannick
Noter cet article :
0 vote

Le 3 février 1840, 1400 Arabes d’Abdel Kader assiégèrent dans le village de Mazagran, 123 chasseurs d’un régiment berrichon commandé par le capitaine Lelièvre.

Les français ne furent délivrés que trois jours plus tard par une colonne de secours. Entassés dans un fortin, ils n’avaient perdu que trois hommes et subsisté que grâce à de larges rasades d’eau de vie servies dans du café.

De retour au pays, ils prirent l’habitude de boire un café arrosé et de l’appeler « un MAZAGRAN ». Ils le buvaient dans des épais récipients de porcelaine en forme de verre à pied que fabriquait l’usine de porcelaine de Charles Pillivuyt et qui étaient très répandus dans la toute la région. Très épaisse, elle conserve le liquide brûlant à température sans que l’utilisateur ne se brûle les doigts.

Bientôt le contenu donna son nom au contenant :
On buvait son café à la fin du XIXe siècle dans des Mazagrans.

G. CLÉMENT
Union Berrichonne du Loiret





Dans la même rubrique

0 | 5

Présentation des 110 ans
le 20 mars 2018
par Eric
La musique en Berry
le 23 octobre 2017
par Yannick
Annulation du vide-grenier 2017
le 19 avril 2017
par Yannick
Jeanne de France
le 9 avril 2017
par Yannick
Sainte-Montaine
le 9 avril 2017
par Yannick