L’ajonc
Article mis en ligne le 18 avril 2022

par Eric
Noter cet article :
3 votes

L’ajonc est une plante épineuse à fleurs jaunes qui ne doit pas être confondue avec le genêt malgré le fait qu’il est parfois appelé « genêt épineux ». Il se présente sous forme d’arbuste ou buisson et ses fleurs dégagent une odeur de noix de coco.

Les ajoncs sont comestibles et peuvent accompagner les salades, les thés et autres infusions. Comme fourrage, l’ajonc possède une haute teneur en protéines, et peut être appréciable pour un bétail hivernal ne disposant que de peu d’autre matière végétale à absorber. La plante nécessite d’être broyée avant d’être donnée en nourriture aux animaux. Une meule à broyer l’ajonc subsiste au village du Fao en Huelgoat.

JPEG - 41.7 ko

Les arbustes d’ajoncs sont fortement inflammables, et furent utilisés dans certaines régions pour démarrer des feux pour les fours traditionnels. Dans les Îles Anglo-Normandes, plusieurs fermes fabriquaient des freins de bride en ajonc. L’excédent de cette plante était coupé, avec celui des fougères, séché et stocké pour l’alimentation de fours destinés à fonctionner avec ce carburant. Les cendres restantes sont utilisées comme engrais en Bretagne.

JPEG - 31.8 ko

Le bois d’ajonc, étant non toxique, fut un matériau de coutellerie. Mais enclin à la déformation, et du fait de sa petite constitution, ce bois n’a pu être utilisé pour la construction, ceci malgré sa durabilité écologique. Les ornements de jardin en ajonc résistent aux intempéries ainsi qu’à la putréfaction de son composant.

L’ajonc est aussi le fruit d’une légende : elles cacheraient dans leurs buissons, les âmes des repentants décédés. Sorte de tombeau maudit, les passants devraient songer à deux fois avant de se pencher sur ces feuillages.

Dans son œuvre « La Légende de la mort en Basse-Bretagne » paru en 1893, Anatole le Braz, écrivain breton, narre cette légende. Il consigne sur papier les paroles de grand-mères énoncées lors de veillées.

À la suite d’un vote des internautes, l’Institut Culturel de Bretagne déclare le 10 décembre 2016 que l’ajonc est l’emblème de la Bretagne.

qrcode:[L'ajonc->https://www.maisondesprovinces.fr/spip.php?article741&lang=fr]

qrcode:https://maisondesprovinces.fr/spip.php?article741


Dans la même rubrique

Les lits clos
le 17 avril 2021
par Eric
Le site du Meneham
le 26 janvier 2021
par Eric
La réserve naturelle du Cap Sizun
le 26 avril 2019
par Eric
Plougastel, ses fraises
le 9 mars 2018
par Eric
Kevrenn Orleañs - Assemblée générale
le 12 novembre 2017
par Eric