logo article ou rubrique
Sainte-Solange : patronne du Berry
Article mis en ligne le 6 avril 2019
dernière modification le 5 avril 2019

par Yannick
Noter cet article :
1 vote

Les historiens admettent généralement que Solange a vécu sous Charles le Chauve ou ses successeurs.

Elle était née de parents pauvres au hameau « Le Val de Villemond » près de Bourges. Elle était bergère et priait et méditait en gardant ses moutons.

Son amabilité, sa douceur et sa beauté lui assurèrent très vite une grande notoriété notamment auprès du Comte Bernard de Bourges.

Son fils, ou lui-même, n’eurent de cesse de la séduire. Il vint à Villemond, mais Solange qui ne songeait qu’à se consacrer à Dieu résista à tous ses discours répondant qu’elle avait un époux céleste et qu’elle ne souhaitait pas le mariage terrestre.

Le Comte entra alors dans une vive colère et voulut employer la force. Solange parvint à lui échapper mais il la rattrapa et la décapita avec son épée.

La jeune fille, après s’être relevée lava sa tête dans la rivière proche et la porta jusqu’au lieu où s’élèvera l’église du village appelé Sainte-Solange.

Légende ou Miracle ? A chacun son interprétation.

Le très célèbre Laisnel de la Salle qui fait autorité dans le milieu des traditions populaires berrichonnes pense que Sainte-Solange pourrait n’être qu’une personnification du Soleil.

Il avance les arguments suivants :
- On n’a jamais situé exactement l’époque où elle a vécu.
- En Berry la sole ou la soule signifiait le soleil. Solis Angélus ou Solis génius signifierait l’ange de la lumière.
- La personnification féminine du soleil se retrouve dans d’autres populations.

Tout en laissant, bien sûr, à chacun son libre arbitre, il paraît quand même assez difficile d’accepter cette interprétation.
- Les historiens Marcel Marion et Louis Raynal ainsi que l’écrivain Percy Allen situent Solange à la même époque.
- Elle est fêtée le 10 mai « jour de sa mort » suivant Louis Raynal, ce qui est exact si l’on consulte le calendrier des P&T.
- Si on en croit M. de la Salle on aurait canonisé quelqu’un qui n’aurait jamais vécu donc ne serait jamais mort.

Sainte-Solange est devenue la patronne du Berry et est honorée au-delà de la province et notamment dans la Nièvre.

Et comme le dit si joliment Percy Allen :

La Sainte Patronne du Berry n’est pas une religieuse cloîtrée ; c’est une jeune bergère qui naquit, vécut et mourut comme les paysans berrichons, le ciel bleu au-dessus de la tête et la bonne terre rouge sous les pieds.

Laissons-lui le dernier mot...

Jacqueline Le Roux

Union Berrichonne du Loiret

qrcode:[Saint-Solange : patronne du Berry->https://www.maisondesprovinces.fr/spip.php?article509&lang=fr]

qrcode:https://maisondesprovinces.fr/spip.php?article509




Dans la même rubrique