La Bretagne
Article mis en ligne le 17 mai 2018
dernière modification le 31 juillet 2019

par Yannick
Noter cet article :
0 vote

La Bretagne est une entité géographique et culturelle. Elle occupe une péninsule, à l’extrémité ouest de la France, située entre la Manche au nord, la mer Celtique et la mer d’Iroise à l’ouest et le golfe de Gascogne au sud.

À la fin de l’Empire romain, elle connaît un afflux de population dû à l’immigration massive de Bretons insulaires dans une partie de l’ancienne Armorique gauloise. Ceux-ci créent un royaume au IXe siècle, qui devient ensuite un duché dépendant du royaume de France. Réunie à la Couronne de France en 1532, elle intègre le Domaine royal et devient une province française, jusqu’à sa disparition administrative en 1790 et sa division en cinq départements : Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Inférieure et Morbihan.

Anne de Bretagne - Duchesse de Bretagne - Reine de France - 1477-1514

La période du XVe au XVIIIe siècle est considérée comme la période la plus faste de la Bretagne qui est alors placée au cœur des routes commerciales maritimes les plus actives entre l’Espagne, l’Angleterre et la Hollande, et qui profite surtout du développement du premier empire colonial français en Amérique et aux Indes (création de la ville de « L’Orient » devenue « Lorient »). Les toiles de chanvre et de lin noyales, crées, bretagne ou olonnes symbolisent l’essor de cette période qui permit le financement d’un impressionnant patrimoine architectural. L’hôtel de la monnaie de Rennes est alors le premier de France. Le colbertisme, avec la création de manufacture dans d’autres provinces du royaume, et les conflits avec l’Angleterre, soucieuse de limiter les flottes des nations continentales, entraîneront une récession qui culminera à la fin du XIXe siècle.


Roc’h Trevezel - Finistère

Le climat océanique est extrêmement doux, surtout le long des côtes, avec des différences de températures entre l’été et l’hiver d’environ 15 °C. Cependant ces différences de températures varient en fonction de la proximité du littoral. Le vent de nord-ouest (noroît en français, gwalarn en breton) domine dans le Nord. En dépit des préjugés, le climat breton n’est pas mauvais. Si les jours de précipitations sont un peu plus fréquents que dans la moyenne française, les cumuls eux (bien que variables notamment selon que la région soit côtière ou non) sont similaires au niveau national. Les monts d’Arrée, malgré un relief peu marqué, sont à distinguer puisque les précipitations augmentent sensiblement. Sur le littoral sud, de Lorient à Pornic, l’ensoleillement annuel est supérieur à deux mille heures par an.

La végétation est abondante. Autrefois la Bretagne était un pays de bocage ; la réorganisation des parcelles dans les années 1960 (le remembrement) a éliminé une grande partie des haies bordant les champs, permettant de moderniser l’agriculture mais entraînant un lessivage de la couche superficielle des champs. Ce remembrement s’est fait à plus basse échelle que dans de nombreuses plaines céréalières de la France (Beauce, Champagne…).

Les Côtes-d’Armor, le Finistère, l’Ille-et-Vilaine et le Morbihan forment la quatrième région touristique de France. Ils disposent de nombreux sites naturels notamment en Armor (« le bord de mer ») : 2 730 kilomètres de littoral où se côtoient des dunes battues par le vent, des falaises à pic qui se jettent dans l’océan, des estuaires servant de refuges aux poissons, mollusques ou oiseaux, des marais salants, des cordons de galets. À l’intérieur des terres, l’Argoat (« les bois »), landes, tourbières, bocages et forêts dessinent des paysages variés.

- Partir à la découverte de la Bretagne

qrcode:[La Bretagne->https://www.maisondesprovinces.fr/spip.php?article347&lang=fr]

qrcode:https://maisondesprovinces.fr/spip.php?article347




Dans la même rubrique

0 | 5

Le Roussillon
le 22 mai 2018
par Yannick
La Provence
le 22 mai 2018
par Yannick
Le Pays Basque
le 22 mai 2018
par Yannick
La Navarre
le 22 mai 2018
par Yannick
Le Languedoc
le 21 mai 2018
par Yannick