logo article ou rubrique
Le lamantin
Article mis en ligne le 26 avril 2018
dernière modification le 21 novembre 2018

par Eric
Noter cet article :
1 vote

Les lamantins sont de gros mammifères aquatiques herbivores, au corps fuselé, vivant en eaux littorales peu profondes, dans les lagunes ou l’embouchure des fleuves et les marais côtiers de la zone tropicale de l’Atlantique. C’est un mammifère paisible qui a besoin d’une eau d’au moins 20 °C pour vivre.

Leur large mufle et leur mode d’alimentation (brouteur) leur vaut parfois le surnom de « vaches de mer » ou « vaches marines ».

Les lamantins ont une masse de 400 à 550 kg, pour une longueur allant de 2,80 à 3,00 m, avec des maxima de 3,60 m et 1775 kg ; les femelles ont tendance à être plus grandes et plus lourdes. À la naissance, les lamantins ont une masse moyenne de 30 kg.

Les lamantins sont exclusivement herbivores, non ruminants, et consomment des plantes flottantes ou immergées. Les plantes aquatiques ont un faible contenu énergétique, ce qui explique peut-être que les lamantins ont un taux métabolique très bas, et ne peuvent vivre au-dessous de 20 °C.

Les plantules de palétuviers, de jacinthes d’eau, du bourgou ou des graminées forment ses repas. Un lamantin peut manger jusqu’à 50 kg de végétaux par jour. Bien qu’il soit diurne, il ne semble se nourrir que la nuit.

Cette espèce rare est aujourd’hui protégée dans le monde entier. Le lamantin des Caraïbes est particulièrement menacé. Il a disparu de nombreuses îles des Antilles. Plus vu en Guadeloupe depuis le début du XXe siècle après avoir été victime d’une chasse importante, le lamantin est réintroduit en 2016 dans la réserve naturelle du Grand Cul-de-sac Marin. Le projet échoue, et sera retenté en 2017.

qrcode:[Le lamantin->http://www.maisondesprovinces.fr/spip.php?article329&lang=fr]





Dans la même rubrique