MAISON DES PROVINCES
lien vers le forum
Contactez-nous
Le p’tit Quinquin
Article mis en ligne le 3 avril 2018

par Admin
logo imprimer
Enregistrer au format PDF
Noter cet article :
1 vote

Le P’tit Quinquin (« Petit enfant ») est une chanson du poète lillois Alexandre Desrousseaux (1820-1892), écrite en 1853 en ch’ti, une des deux langues régionales de la région française du Nord-Pas-de-Calais. Son titre original est L’canchon Dormoire, autrement dit berceuse (mais aussi une parodie). Mais plus qu’une berceuse, cette chanson illustre la vie intime des ouvrières dans ce Nord du XIXe siècle.

Alexandre Desrousseaux

Le P’tit Quinquin a été chanté pour la première fois à Paris en 1855, et est connu bien au-delà de l’aire linguistique du picard. Simplement écrite à l’occasion des Fêtes de Lille, la berceuse est si populaire qu’elle contribue à souder l’identité culturelle du Nord de la France, au point de devenir la chanson de marche des soldats nordistes partant pour la guerre franco-prussienne de 1870. C’est en quelque sorte l’hymne officieux et populaire de la ville de Lille, sonné par le carillon du beffroi de la chambre de commerce de Lille.

L’interprète récent le plus célèbre du P’tit Quinquin est Raoul de Godewarsvelde (1928-1977).
Ci-dessous, le refrain de la chanson, qui, au final, a été retenu par tous. Le reste de la chanson (relativement longue) est surtout connue des « initiés ».

« Dors min p’tit Quinquin min p’tit pouchin min gros rojin
Te m’fras du chagrin si te ne dors point ch’qu’à d’main. »

qrcode:[Le p'tit Quinquin->http://www.maisondesprovinces.fr/spip.php?article320&lang=fr]





Dans la même rubrique

90 ans, le bel âge
le 8 janvier 2018
par Admin
La Saint-Nicolas
le 7 décembre 2017
par Admin
Le 90e anniversaire des Ch’timis d’Orléans
le 19 novembre 2017
par Admin
90e anniversaire
le 23 octobre 2017
par Admin

Calendrier

pucePlan du site puceContact puce RSS

2017-2018 © MAISON DES PROVINCES - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.56