logo article ou rubrique
La salamandre
Article mis en ligne le 10 février 2018

par Eric
Noter cet article :
2 votes

C’est un amphibien faisant partie de la famille des urodèles. Appelée communément « salamandre tachetée », elle est l’un des urodèles les plus répandus.


La salamandre tachetée a depuis longtemps gagné la confiance de l’homme, du fait de son apparence extérieure plutôt frappante. Sa forte notoriété n’a cependant pas toujours été à son avantage. La salamandre a été longtemps considérée comme engendrée par le feu ou capable d’y survivre. Il est en tout cas probable que des salamandres cachées ou hivernant dans des bois morts, aient autrefois été vues s’échappant d’un foyer de cheminée laissant penser qu’elles aient été engendrées par le feu ou y résistant. Le nom commun de « salamandre de feu » dérive de cette croyance.

Certains Rois de France, tel François Ier firent de la salamandre un emblème royal, sui l’on retrouve dans tous les châteaux fréquentés par le souverain.

Quand on regarde les salamandres de Chambord, on dirait qu’elles ont l’air de cracher du feu, alors on a tendance à se dire qu’à ce compte là, ils auraient pu choisir le dragon comme emblème : c’est la même chose mais en bien plus imposant.

Ce qu’il y a, c’est qu’au XVIe siècle, on pensait que la salamandre était un animal magique. D’abord, c’est un amphibien, ce qui signifie que ça vit aussi bien dans l’eau qu’en dehors, mais en plus de ça, on pensait que ça vivait aussi dans le feu. Ce qui est faux, évidemment, mais ils avaient leurs raisons pour penser ça.

En fait, la salamandre hiberne : elle se cale confortablement dans un tronc d’arbre et fait un petit dodo de plusieurs mois. Il est donc arrivé plus d’une fois qu’un de ces troncs d’arbre se retrouve dans une cheminée et que la pauvre salamandre soit réveillée par la chaleur du feu. Mais comme c’est un amphibien, sa peau est recouverte d’une pellicule humide qui lui permet de s’échapper sans flamber. Il n’en fallait pas plus pour les gens qui voyaient une salamandre gambader hors de la cheminée, pensent que c’est un animal magique.

Du coup François Ier, bien calé en marketing, s’est dit que c’était assez éloquent d’avoir pour emblème un animal qui semble résister à tous les éléments.

qrcode:[La salamandre->http://www.maisondesprovinces.fr/spip.php?article287&lang=fr]





Dans la même rubrique

0 | 5

Le brame du cerf
le 27 octobre 2018
par Eric
Muse 2018
le 17 janvier 2018
par Eric
Echanges folkloriques
le 14 novembre 2017
par Eric
Souper dansant du 18 mars 2017
le 31 mars 2017
par Eric
Saveurs de Sologne : La Tarte Tatin
le 12 mars 2017
par Yannick