logo site
MAISON DES PROVINCES
lien vers le forum
Contactez-nous
logo article ou rubrique
La Sablaise
Article mis en ligne le 27 janvier 2018
dernière modification le 23 février 2018

par Eric
logo imprimer
Enregistrer au format PDF
Noter cet article :
1 vote

Si un costume folklorique traditionnel est étroitement lié à la ville qui l’a vu naître, c’est bien le costume sablais.

Au milieu du 19e siècle, les femmes de pêcheurs portaient un simple bonnet sans dentelle et de longues jupes. Ce costume était avant tout un costume de travail et se devait donc d’être pratique : la femme pêchait sur la plage, dans les rochers, descendait dans les canot’s pour trier et compter la sardine donc ce costume de travail qui était porté au quotidien par ces besogneuses ne se permettait aucune fantaisie.

Face à elle, la bourgeoise Sablaise, épouse d’un capitaine au long-cours ou d’un riche commerçant portait une coiffe dite « frison-papillon » qui était composée de trois petits cônes aux bords relevés de dentelle. La femme de pêcheur la portait lors des mariages mais jamais au quotidien.

Vers 1880, la femme de pêcheur va voir sa condition sociale s’améliorer un peu plus et ayant plus d’aisance financière, elle va vouloir se parer de plus beaux atours. Elle va donc emprunter au frison les dentelles qu’elle va incorporer à son bonnet.

C’est ainsi que qu’une dizaine d’années plus tard, une nouvelle coiffe voit le jour : un dalet de dentelle se dessine sur le front mettant ainsi en valeur la chevelure brune des jeunes femmes et deux petites ailes de dentelle commencent à pointer. Ces ailes vont grandir jusqu’en 1914.

Les jupons des Sablaises sont à plis et agrémentés d’un tablier duquel pend une longue chaîne à laquelle sont attachés des ciseaux ou des couteaux, outils indispensables à celle qui ramende les filets de pêche ou qui travaille à l’usine.

Les couleurs des jupes (rouge ou bleu) et des chemisiers appelés « camisoles » sont vives : jaune, rouge, vert et tranchent avec le noir des femmes de la campagne. A ces couleurs éclatantes, la Sablaise se pare aussi de bijoux somptueux : les camées qu’elles portent ( boucles d’oreilles, bagues, broches) sont en pierre ou en coquillage.

Après la 1re Guerre mondiale et en signe de deuil, les Sablaises vont adopter des couleurs plus sombres mais surtout la coiffe va connaître une notable évolution : elle gagne en hauteur et atteindra jusqu’à 38 centimètres avant 1940.

En même temps que la coiffe monte, les jupes en soie noire et plissées remontent au-dessus du genou … et oui, la Ville des Sables a en quelque sorte inventé la mini jupe et bien avant les yé-yé !

qrcode:[La Sablaise->http://www.maisondesprovinces.fr/spip.php?article206&lang=fr]





Dans la même rubrique

0 | 5

Le Gois
le 31 mai 2018
par Eric
L’âne du Poitou
le 12 décembre 2017
par Eric
Samuel de Champlain
le 23 octobre 2017
par Yannick
Le pont transbordeur de Rochefort
le 5 avril 2017
par Yannick
Soirée choucroute de poissons
le 1er avril 2017
par Eric

Événements à venir

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 |...

18
novembre
2018
lieu45380 La Chapelle Saint-Mesmin
horaire 15h00 - 20h00

24
novembre
2018

  + 15 décembre

Calendrier

pucePlan du site puceContact puce RSS

2017-2018 © MAISON DES PROVINCES - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.28
Hébergeur : Haisoft