logo site
MAISON DES PROVINCES
lien vers le forum
Contactez-nous
logo article ou rubrique
Samuel de Champlain
Article mis en ligne le 23 octobre 2017
dernière modification le 2 décembre 2017

par Yannick
logo imprimer
Enregistrer au format PDF
Noter cet article :
0 vote

Samuel de CHAMPLAIN serait né à Brouage (Charente-Maritime) entre 1567 et 1574 ; il aurait été baptisé le 13 août 1574 à La Rochelle au Temple Saint-Yon. Il meurt à Québec le 25 décembre 1635. Champlain est tout à la fois un grand navigateur, un cartographe, un soldat, un explorateur, un géographe, un commandant et un auteur de récits de voyage français. Il est le fondateur de la Ville de Québec.

Après une formation de navigateur en Saintonge (vers 1586-1594), il se fait soldat en Bretagne (1595-1598), puis explorateur des colonies espagnoles d’Amérique (1599-1601), du fleuve Saint-Laurent (1603) ainsi que de l’Acadie (1604-1607) et de la côte atlantique (entre l’actuel Nouveau-Brunswick et Cap Cod). Il nomme définitivement la « Nouvelle-France » en l’inscrivant sur une carte de 1607, représentant l’Acadie à partir de La Hève jusqu’au sud du Cap Cod. Champlain enracine la première colonie française permanente, à Port Royal d’abord, puis à Québec ensuite, qu’il a fondée le 3 juillet 1608. À cette fin, il bénéficie du soutien du roi Henri IV de France, de Pierre Dugua de Mons, de François Gravé, et du chef montagnais Anadabijou.

N’appartenant pas à la noblesse, Champlain agit en tant que subalterne d’un noble désigné par le roi : à Québec, il est « lieutenant du vice-roi de la Nouvelle-France » resté en France, puis à partir de 1629 « commandant en la Nouvelle-France en l’absence » du cardinal de Richelieu. Administrateur local de la ville de Québec jusqu’à sa mort, il ne reçoit jamais le titre officiel de gouverneur de la Nouvelle-France, même s’il en exerce les fonctions.

Les difficultés rencontrées dans cette entreprise sont nombreuses, et ce n’est qu’à partir des étés 1634 et 1635, dans les dix-huit derniers mois de sa vie, que Champlain voit son rêve de colonisation se concrétiser, avec l’arrivée et l’établissement de quelques dizaines de familles de colons. Son acharnement à vouloir implanter une colonie française en Amérique du Nord lui vaut, depuis le milieu du XIXe siècle, le surnom de « Père de la Nouvelle-France ».

Sources : Wikipédia





Dans la même rubrique

0 | 5

Le Gois
le 31 mai 2018
par Eric
La Sablaise
le 27 janvier 2018
par Eric
L’âne du Poitou
le 12 décembre 2017
par Eric
Le pont transbordeur de Rochefort
le 5 avril 2017
par Yannick
Soirée choucroute de poissons
le 1er avril 2017
par Eric

Événements à venir

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12

29
septembre
2018

  + 27 octobre
  + 24 novembre
  + 15 décembre

30
septembre
2018
lieuMaison des Provinces
25 Ter Boulevard Jean Jaurès
45000 Orléans
horaire 13h30 - 20h30

Calendrier

pucePlan du site puceContact puce RSS

2017-2018 © MAISON DES PROVINCES - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.11
Hébergeur : Haisoft